D’un séisme l’autre

L’Humanité, 2 juillet 2002Le numéro 9 de la revue Multitudes[[Mai-juin 2002, 260 pages, 8 euros. Pour toute commande : http://www.difpop.com., est, pour l’essentiel, consacré à l’élection présidentielle française, sur le thème de la ” philosophie politique des multitudes “. Maurizio Lazzarato, François Matheron, Yann Moulier Boutang et Yoschihiko Ichida présentent les implications philosophiques du dossier. Pour Peter Pal Pelbart, les multitudes résultent à la fois du pouvoir sur la vie et de la puissance de la vie. Toni Negri tente de définir une ontologie de la multitude. Étienne Balibar prône une politique de la différence anthropologique. François Matheron parle de Winstanley et des multitudes constituantes au XVIIe siècle. Jacques Rancière préfère le concept de ” peuple ” à celui de ” multitudes “. Miguel Vatter montre comment, contrairement au libéralisme, Michel Foucault conçoit la ” politique comme guerre “. Laurent Bove, relisant Vauvenargues, illustre la nécessité d’une refonte radicale de l’État. François Zourabichvili compare les pensées de Deleuze et de Negri sur la politique, tandis que déplacements de la politique sur le Web. Paolo Virno inclut le concept de ” classe ouvrière ” dans celui des ” multitudes “… Un document majeur pour la réflexion sur l’époque