Avis de tempête pour les proscrits italiens

Cosmopolitiques – EcoRev’ – Mouvements – Multitudes – Le Passant ordinaire -S.U.R.R. – Vacarme – Sonia Dayan, directrice de Tumultes – Alain Brossat,Comité de rédaction de Lignes .
Après l’extradition de Paolo Persichetti, l’an dernier, et la procédure
engagée contre Cesare Battisti, la volonté affichée du Président de la
république et du Garde des sceaux est de renvoyer d’autres exilés italiens
des années 70 et 80 vers les prisons transalpines. Le gouvernement italien
n’a pas voulu trouver une solution politique pour des actions datant
maintenant de près de 30 ans ; sur ses injonctions le gouvernement français
a rompu la « parole donnée ».
En ?, le gouvernement français s’était engagé à ne pas extrader ceux et
celles d’entre eux qui avaient rompu avec leurs engagements passés et
construit ici une autre vie, estimant que « l’important n’est pas de savoir
comment on entre dans la spirale du terrorisme mais comment on en sort. »

Les exemples de proscrits accueillis sont innombrables dans l’histoire de
l’Europe. Ces hybridations forcées ont renforcé la culture européenne et lui
ont donné plus d’acuité. Mais la construction européenne s’accompagne de la
dégradation du droit d’asile et de politiques qui, tendant à faire de tout
migrant et de tout réfugié un paria (délinquant, trafiquant, terroriste ou
fraudeur), fonctionnent à la mise à l’écart et à l’expulsion, tempérées par
un utilitarisme migratoire bien compris.

Dans ce contexte, et au-delà du débat sur l’histoire de l’Italie, l’apport
le plus spécifique des intellectuels est le recours à leurs métiers et
l’affirmation des valeurs qui y sont associées. Au côté de nombreux auteurs,
les revues Cosmopolitiques, Drôle d’époque, EcoRev’, Lignes, Mouvements,
Multitudes, Le Passant ordinaire, S.U.R.R., Tumultes, Vacarme affirment leur
solidarité avec les réfugiés italiens, elles qui ont choisi dans leurs pages
d’explorer les pratiques et les usages – sociaux, intellectuels, artistiques
-, les liens entre le culturel et le politique.

Nous continuerons à nous associer aux actes de solidarité pour le droit de
vivre en France des exilés. Face aux connivences et aux convergences des
gouvernements français et italien que révèlent ces extraditions, nous
entendons poursuivre notre travail sur le primat des politiques répressives
dans les États du 21ème siècle et être présents autour des réfugiés italiens
tout en réfléchissant ensemble au sort réservé aujourd’hui aux nouveaux
proscrits.

Cosmopolitiques – EcoRev’ – Mouvements – Multitudes – Le Passant ordinaire –
S.U.R.R. – Vacarme – Sonia Dayan, directrice de Tumultes – Alain Brossat,
comité de rédaction de Lignes –

Frédéric Brun

Inspecteur général honoraire du ministère de l’agriculture, il est président de l’association AlterNatives. Il est membre fondateur de la revue Écologie et Politique et membre du comité de rédaction de Multitudes. Il est actif dans l’économie sociale et solidaire où il a fondé et préside plusieurs structures de formation et d’intervention dans le sanitaire et le social.