Pour un écoféminisme de l’égalité

Pour un écoféminisme de l’égalité
Dans cet article, on propose un écoféminisme non essentialiste qui relève d’une réflexion éthique et politique sur les rapports de l’être humain à la Nature. Orienté vers l’écojustice et la durabilité, cet écoféminisme critique se caractérise par la défense des principes d’égalité et d’autonomie, le dialogue interculturel, une acceptation de la science et de la technique limitée par le principe de précaution ainsi que l’universalisation de l’éthique de la sollicitude.

For an Ecofeminism of Equality
This article describes a non-essentialist form of ecofeminism which questions ethically and politically the relations between mankind and nature. Geared towards ecojustice and sustainability, this ecofeminist critique stresses principles of equality and autonomy, of intercultural dialogue, of an acceptation of technoscience limited by the precautionary principle, and by the universalization of an ethics of care.

Disponible sur le site de notre partenaire CAIRN

Alicia Puleo

Professeure d’Éthique à l’Université de Valladolid (Espagne). Son œuvre est à la base du mouvement écoféministe espagnol actuel. Parmi ses dernières publications, on peut citer Ecofeminismo para otro mundo posible (ed. Cátedra) et Género y Ecología en diálogo interdisciplinar (ed. Plaza & Valdés).