Accueil » Les numéros » 80. Multitudes 80. Automne 2020

80. Multitudes 80. Automne 2020

A

B

C

D

E

F

G

H

I

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

V

Z

Pour célébrer ses vingt ans d’existence, la revue Multitudes a entièrement confié la rédaction de son numéro quatre-vingt à Cora Novirus, une intellectuelle collective apparue à Bologne en 1977, une deuxième fois à Seattle en 1999, puis à Porto Alegre en 2001, à Tunis en 2011, et en d’innombrables autres endroits du monde depuis comme auparavant.

Cora a choisi de rédiger un abécédaire des bifurcations pour sonder les multiples façons dont, en cette année anniversaire 2020, une entité minuscule et invisible, nommée Sars‑ Cov2 ou Covid-19, a rappelé la nécessité de résister au changement climatique, à l’effondrement de la biodiversité et à l’emballement économique, sous peine de mort. Les gouvernements ne semblent pas enclins à renaître sous une autre forme. Cora s’est sentie appelée à revenir. Entre poids du passé et multiplicité des futurs, elle s’efforce de repérer des bifurcations, des effets de cliquet, des points de non‑ retour, qui empêcheront demain de renaître comme hier. Elle en a fait autant d’entrées d’un abécédaire, dont le ton alterne entre l’espoir et l’espièglerie, entre la proposition programmatique et le décalage ironique, en jouant davantage le jeu des renvois que celui des définitions formelles.

Cora ne se complaît ni dans les « journaux du confinement », ni dans les prédictions sur « l’après ». Elle ne regrette pas davantage le monde d’avant qu’elle ne craint l’effondrement à venir. Elle tente de comprendre l’aujourd’hui de bifurcations en train de se faire – des bifurcations qui ont parfois commencé depuis longtemps, ou qui commencent à peine à pouvoir s’envisager. Cora sait que ces bifurcations ne se feront pas toutes seules : elles ont besoin de nous pour prendre de bonnes directions. Avec son abécédaire, Cora nous appelle à prendre la mesure de ces bifurcations, à en rejeter les impasses, à en soutenir les initiatives.