Tous les articles par Legarreta Iza Matxalen

L’article a pour objectif une analyse du milieu domestique à partir de la perspective de la sociologie du temps. Pour cela, on prend comme point de départ une investigation qualitative réalisée au Pays Basque Espagnol. La proposition développée dans le texte conceptualise le temps comme un temps donné, c’est-à-dire qui ne se vend ni ne s’offre et qui opère d’une façon distincte (non opposée) à la quantification et la mercantilisation. Le don fonctionne sur la base d’une logique qui suppose des orientations qui demeurent tacites et qui comportent une relation de réciprocité reposant sur l’obligation de donner et de rendre. Une approche du domestique depuis la notion de temps donné permet d’étendre son analyse au-delà des aspects matériels, pour approfondir la dimension morale (moralisation du temps) et relationnelle (réciprocité), à travers une conception du temps multidimensionnel.

The donated-time in domestic work and care
The donated-time in domestic work and care
The aim of this article is to analyze the domestic environment from a sociology of time perspective. A qualitative investigation made by the author in the Comunidad Autónoma de Euskadi is thus taken as starting point. The text proposes to conceptualize the time used in domestic labor and care as donated time : time that is neither given nor offered as a present and that operates in a different (not opposed) manner to quantification and market terms. Such a “don” operates by taking as its basis a reasoning that establishes guidelines that remain tacit and entail a relationship of reciprocity ; the obligation to give, receive and give back. An approach of domesticity from the time donated perspective allows to spread the analysis further than the material aspects, in order to deepen the study into the moral and the relational dimensions (moralization of time and reciprocity, respectively) using a multidimensional conception of time.

Legarreta Iza Matxalen

Professeur attachée à l’Université du Pays Basque. Elle travaille sur le genre, la domesticité, le travail domestique et de care, la sociologie du temps. Elle a plusieurs publications sur ces thèmes, dont la plus récente : « El tiempo donado en el ámbito doméstico. Reflexiones para el análisis del trabajo doméstico y los cuidados » dans la Revista Cuadernos de Relaciones Laborales, nº 26 (2), de l’Université Complutense de Madrid, 2008.