Tous les articles par Tarrius Alain

Les routes euro-méditerranéenne discrètes de l’exode moyen-oriental
Mobilités et accueils

Devenus indésirables dans les pays riches, des migrants ont développé de nouvelles initiatives économiques, le long de trois territoires circulatoires distincts, où ils réalisent une mondialisation entre pauvres, en s’appuyant sur les quartiers maghrébins des villes européennes traversées. La Bulgarie est une plaque tournante du troisième réseau, du fait de ses relations de longue date avec la Syrie. L’article relate l’exode d’une trentaine de Syriens étonnés de ne pas trouver suffisamment d’opportunités en Bulgarie, mais profitant tout au long de la route de l’aide de parents et amis, et tissant au fur et à mesure de nouvelles relations transnationales.

The Discreet Euro-Mediterranean Inroads of the Middle-East Exodus
Rejected from wealthy countries, migrants have developed new economic initiatives along three distinct circulatory territories, where they enact a form of globalization of the poor, with the help of the population from the Maghreb they meet in European cities. Bulgaria is a keystone of the third network, due to its well-established relations with Syria. This article narrates the exodus of thirty Syrians surprised not to find enough opportunities in Bulgaria, but taking advantage of relatives’and friends’help, weaving new transnational relations along the way.

Tarrius Alain

Professeur de sociologie et d’anthropologie urbaine, Université de Toulouse le Mirail. Recherches sur la naissance des transmigrants en Europe, 1985-91 : Les Fourmis d’Europe, L’Harmattan 1992 ; sur la mondialisation de leurs activités, 1991-1995 : Arabes de France dans l’économie mondiale souterraine, l’Aube, 1995, La mondialisation par le bas, Balland 2002 ; sur leur influence sur les formes urbaines, 1995-2000 : Les nouveaux cosmopolitismes, l’Aube 2001 ; sur l’accueil des transmigrants par les migrants « traditionnels » dans les zones urbaines françaises enclavées : à paraître Les nouveaux étrangers, 2012.