Tous les articles par Fumagalli Andrea

Vulnerabilità sociale e precarizzazione

La questione del reddito è sempre più centrale in Italia e in tutto il mondo. L’aumento della precarietà esistenziale e della povertà è sotto gli occhi di tutti. E’ chiaro che si pone un problema di ridefinizione di una nuova politica di protezione sociale (”neo welfare”). E’ in questo vuoto che diventa sempre più impellente […]

Revenu d’existence approuvé au Brésil

Le 3 février 2004 le président brésilien Lula a signé la loi pour l’introduction d’un revenu d’existence (renda basica de cidadania) sur le plan national, votée par le parlement le 8 janvier dernier. C’est un évènement historique qui s’ajoute à l’exemple de l’Alaska (où depuis 1995 existe un dividende social égal pour tous payée en […]

À Seattle comme à Gênes et à Porto Alegre, la composante italienne du mouvement No-Global est importante. Andrea Fumagalli reconstruit la genèse du mouvement des mouvements en Italie en analysant trois éléments fondamentaux : les centres Sociaux Occupés Autogérés, les revues critiques nées dans les années 1990, le développement de la musique underground. Après Gênes […]

Fumagalli Andrea

Enseigne l’économie politique à l’université de Pavie. Ses recherches portent sur la transformation du capitalisme et l’hypothèse du capitalisme cognitif. Il a compté parmi les premiers à défendre en Italie la proposition d’un revenu garanti. Il participe à l’organisation du réseau EuroMayday. Il a publié récemment : Bioeconomia e capitalismo cognitivo. Verso un nuovo paradigma di accumulazion, (Rome, Carocci, 2007) et, avec Stefano Lucarelli, « Basic Income and Productivity in Cognitive Capitalism » (in Review of Social Economics, vol. 68, n° 1, mars 2008).