Le nouveau pouvoir statistique

Dans ce texte, Antoinette Rouvroy et Thomas Berns décrivent le métabolisme normatif qui s’impose dans les pratiques statistiques contemporaines, de la digitalisation de la vie au profilage. Comment cela produit un nouveau type de norme ? Comment cela gouverne ? Quel type de sujet cela gouverne et cela produit ? Quel rapport les normes entretiennent-elles aux comportements ? Quel usage du droit envisager face à ces normativités rivales ?

The New Statistical Power

Through what forms of normative metabolism does the collection of statistical data shape our policies and everyday lives? Which type of subjects does it produce? How does it govern us? How can one use the resources of the law in relation to these creeping forms of normativity? These are some of the questions raised by this article.

Rouvroy Antoinette

Chercheuse qualifiée du FNRS au Centre de recherche Informatique et Droit de l’Université de Namur (http://works.bepress.com/antoinette_rouvroy/). Auteur de Human Genes and Neoliberal Governance: A Foucauldian Critique, Routledge-Cavendish, 2008, ses intérêts de recherche actuels concernent les effets normatifs implicites des nouvelles technologies, comparés aux effets de la normativité juridique.