Tous les articles par Thiéry Sébastien

Où construire en commun ?Il est admis que dedans est habitable, que dehors ne l’est pas ; le sans-abri est désaffilié. À la diabolisation de la rue, et la promesse de son nettoyage, s’articule la béatification du logement défini comme sinécure, espace propre. Ainsi s’inventent les modalités officielles d’une expulsion à l’intérieur. Une ville insurrectionnelle doit trouver le chemin de son éclosion dans la lézarde des édifices. Construire au corps à corps s’avère la seule stratégie qui vaille, faisant du chantier le lieu d’invention incessante du commun, en contrepoint du développement urbain.

Place Struggles. Where to Construct in Common?

Only the “inside” is perceived as liveable; homeless people, because of their very exposure, lose all status. The demonization of the (common) street goes hand in hand with the beatification of the (private) home. Against the official modalities of such an exclusion from the inside, an insurrectional city must find its way within the cracks of the private buildings. Against the dominant planning of urban development, a new strategy should reclaim construction zones as the locus of a constant reinvention of the commons.

Thiéry Sébastien

Politologue, enseignant à l’Ensad, est fondateur de l’Atelier Immédiat, réseau d’architectes et designers travaillant sur des situations de précarités urbaines. Par ailleurs, il est corédacteur en chef de l’hebdomadaire À, et membre du comité de rédaction de la revue Mouvement.