91. Multitudes 91. Eté 2023
Mineure 91. Chili, dynamiques démocratiques

Feux intentionnels, broderies collectives

Partagez —> /

Feux intentionnels, broderies collectives
Alors que le pays brûle, je brode. Je le fais depuis des années pour différentes raisons. Tout d’abord, pour évoquer les tissus de ma maison qui ont été brodés par ma mère et mes tantes. D’autre part, pour apporter cette affectivité et cette mémoire dans un espace organisationnel avec mes collègues de travail. Nous nous sommes réunies et rapprochées après avoir brodé une grande toile représentant les travailleurs de la maison centrale de l’université du Chili, une tâche qui nous a pris des mois et qui a été décomposée en d’autres pièces connexes, telles que des slogans et des revendications syndicales. Des pièces différentes, mais toutes liées. J’ai également brodé un slogan de lutte pour les survivants de la violence politique et sexuelle pendant la dictature. Je continue également à broder les souvenirs d’un groupe de femmes qui ont été enlevées et assassinées dans la ville de mon enfance, en créant leurs visages avec un matériau particulier : les cheveux de femmes comme elles.

Intentional Fires, Collective Embroidery
While the country burns, I embroider. I’ve been doing it for years for different reasons. First, to evoke the fabrics in my home that were embroidered by my mother and aunts. Second, to bring that affectivity and memory into an organizational space with my co-workers. We got together and got closer after embroidering a large canvas representing the workers of the central house of the University of Chile. I also continue to embroider the memories of a group of women who were abducted and murdered in my childhood town, creating their faces with a particular material: the hair of women like them.