82. Multitudes 82. Printemps 2021
Majeure 82. Globalisations esthétiques

Orientations
Vers une phénoménologie queer

Partagez —> /

Orientations
Vers une phénoménologie queer
Quel est l’étrange point commun qui réunit l’orientation spatiale, l’orientation sexuelle et l’orientalisme ? Comment notre expérience intime de l’espace comme orienté et nos peurs de désorientation jouent-ils sur nos manières d’appréhender les dissidences de genre et de sexualité ? Autant de questions que la phénoménologie de Sara Ahmed explore dans ce texte en s’interrogeant sur la manière dont les espaces que nous habitons redressent nos comportements et comment celleux qui désobéissent à cette rectitude sont lues comme étranges, obliques, bref : queer.

Orientations
Towards a Queer Phenomenology
What is the wyrd common point between spatial orientation, sexual orientation and racial orientalism? How is our intimate experience of space as orientated and our fears of disorientation come to play a rôle in our ways of apprehending gender and sexual dissidence? Questions that Sara Ahmed’s phenomenology tackles in examining the way certain spaces we inhabit tend to straighten our behaviors and how those who disobey straightness are often read as strange, oblique, in a word:
queer.