Tous les articles par Morel Philippe

n extensions à Extensions de la grille

Sur la production contemporaine et la notation à partir de Le Corbusier et Ludwig HilberseimerLe Corbusier croyait encore que l’architecture devait, fondamentalement, se mesurer à l’homme. À l’exception de Hilberseimer qui, plus perspicace, avait pressenti l’avènement d’une production abstraite, conceptuelle et computationnelle, l’architecture a tardé à se rendre compte de l’intrication de la science, de […]

Morel Philippe

Architecte, membre fondateur de l'agence EZCT Architecture & Design Research. A travaillé sur les relations entre l'habitat diffus, la production décentralisée et computationnelle, et un capitalisme actuel défini comme capitalisme intégral (intégration des savoirs immatériels, des savoirs sur la matière inerte et des savoirs qui concernent la matière organique, au sein d'un complexe dont la puissance dépasse la somme des parties. Le capitalisme intégral se définit alors en fonction des modes de productions machiniques (informatiques) et de la nature de l'objet étudié plus que par son fonctionnement social. C'est un capitalisme abstrait dont les contraintes et limites sont de type scientifique. Philippe Morel a présenté son travail théorique et son travail en architecture avec EZCT Architecture & Design Research en plusieurs occasions, dont : Performative Architecture (Technical University of Delft), Archilab2004 (6ème rencontres internationales d'architecture d'Orléans), The Architecture of Possibility (colloque international et exposition, Mori Art Museum, Tokyo).