Tous les articles par Sono Ryota

Ryoto, âgé de 30 ans, est déjà un vieux militant pacifiste, et le représentant du syndicat des freeters, travailleurs précaires qu’on trouve surtout dans l’informatique et les nouveaux secteurs. Il lutte contre la désinformation de la population et a établi sa tente devant le siège de TEPCO. Le gouvernement ne déplace pas les gens pour ne pas contaminer les autres. Une alliance est nécessaire avec tous ceux qui sont concernés, les travailleurs du nucléaire, les femmes de Fukushima, les réfugiés pour mettre le gouvernement et TEPCO devant leurs responsabilités.

For the Japanese Government, the People in Contaminated Areas are the Enemy
Ryoto, 30 years old, is already an old peace activist, and the union representative of freeters, precarious workers in computing and the new sectors. He struggles against the disinformation of the population and pitched his tent in front of the head office of TEPCO. The government does not move people to prevent further contamination. A movement is needed with all those concerned, nuclear workers,

Sono Ryota

est un « freeter » né en 1981 à Tokyo. Depuis les manifestations contre l’engagement de l’armée japonaise d’auto-défense dans la guerre en Afghanistan en 2002, puis contre la guerre en Irak en 2003, il a été très actif dans les mouvements sociaux. Il est co-auteur du Manuel de survie à l’usage des freeters, et a récemment fait paraître Pourquoi j’ai commencé à me planter devant TEPCO, aux éditions Shobo, Tokyo, 2011.