Tous les articles par Dadoune Yosef Joseph

Joseph Yosef Dadoune .رخالا / רחאה

Revenir du désert d’Ofaqim, et se retrouver à errer dans les lieux d’exposition avec une multitude d’interrogations[1]. Faut-il que l’art devienne un terrain de jeu faisant de nous de grands enfants ? Déambuler dans l’espace d’exposition et avoir la sensation étrange d’entrer dans une kermesse, se demandant, tout bas, si l’art doit devenir un divertissement comme […]

Dadoune Yosef Joseph

Né à Nice, depuis ses débuts, Joseph expérimente une variété de médias : cinéma, photographie, vidéo mais aussi dessin. Depuis l’âge de cinq ans, Joseph habite aux portes du désert du Néguev, à Ofakim exactement, une ville surgie de nulle part, cernée d’installations militaires et assourdie par le bruit des avions à l’entraînement. Là-bas, l’horizon se confond avec celui de Gaza la voisine. Dans ce paysage à la lumière blanche et aux lignes mouvantes, Joseph Dadoune observe la boucle infernale des constructions et destructions, sans se résoudre au spectacle de friches continuelles et à l’échec des « villes de développement » comme l’est Ofakim.

Sagradini Lucia

Docteur en sociologie de l’art et de la culture, professeur d’histoire(s) et théorie des pratiques artistiques à ESA Pyrénées, poursuit un travail de longue haleine en différentes directions : l’écriture d’articles sur des pratiques artistiques actuelles ; celle de textes concernant des artistes d’Amérique du Sud, en espagnol ; et la rédaction d’articles théoriques. Projet à venir : Esthétique de la résistance. Une reprise.