Biopolitique/Bioéconomie [version russe]

La généalogie du capitalisme amorcée par Foucault à la fin des années 70 ébranle ce que nous croyons savoir du libéralisme. Le constat d’Adam Smith conserve toute sa force : le politique (droits) et l’économie (intérêts) ne sont ni superposables, ni réconciliables. Le gouvernement libéral se propose d’y répondre. Englober et « passer par l’extérieur », telles sont ses tâches, et elles connaissent deux modalités d’application depuis lors, qui sont aussi deux techniques de normalisation. La première, prédominante, s’occupe du gros : la discipline. La seconde, active et souterraine, s’occupe des détails : la sécurité. Elle cerne de plus près les multiplicités, la vie, les conduites. Une véritable politique des multiplicités supposerait, bien davantage encore, de passer « par l’extérieur » des agents que nous tenons pour naturels ou spontanés, mais qui sont l’objet d’un souci et d’une ré-institution constants : le marché, l’entreprise, le travailleur.

The genealogy of capitalism sketched by Foucault at the end of the 1970s shakes up whatever we thought we knew about liberalism. Adam Smith’s observation retains all its relevance : politics (rights) and the economy (interests) are neither to be superposed nor to be reconciled. Liberal governance attempts to face this fact. Its tasks of circumventing, encircling, reaching from the outside are mediated by two modalities of application, which correspond to two techniques of normalisation : the first one (discipline), predominant, deals with the bigger items ; the second one (security), active in the underground, deals with the details. It corners more closely the multiplicities, life and the conducts. A true politics of multiplicities would suppose an intervention “from the outside of” the agents we take for natural or spontaneous, but which are the objects of a constant care and re-institution : market, firms, workers.
Ouvrir le document ci-dessous pour lire la version russe du texte.

Lazzarato Maurizio

Sociologue indépendant et philosophe, il vit et travaille à Paris où il poursuit des recherches sur le travail immatériel, l'éclatement du salariat, l'ontologie du travail, le capitalisme cognitif et les mouvements "post-socialistes ". Il écrit également sur le cinéma, la vidéo et les nouvelles technologies de production d'images . Il a élaboré avec le {Groupe Knobotic Research } le projet {IO_dencies/ travail immatériel } pour la biennale de Venise . Depuis 1990 il collabore avec Angela Melitopoulos a l'écriture de textes pour des catalogues d'exposition . Par ailleurs, il participe aux actions et aux réflexions des "intermittents du spectacle ", au sein de la CIP-idf., où il conduit une importante "recherche-action" sur le statut des intermittents; Aprés avoir collaboré régulierement à la revue " Futur antérieur " , il est l'un des fondateurs de la revue Multitudes dont il est membre du comité de rédaction Bibliographie - {Lavoro immateriale e soggettività}, Ombre corte, Verona., 1997 - {Videofilosofia, percezione e lavoro nel post-fordisme,} Manifesto libri, Roma., 1997. - {Videophilosophie, zeitwahrnehmung im postfordismus} , E.Books, 1998. -{ Para uma definiçao de conceito de bio-politique,} in Lugar Comun, Estudo de midia, cultura e democrazia, Pos-Graduaço da Escola de Comicaçao, Rio do Janeiro .1998. -{Immaterielle Arbeit,} ID Verlag, Berlin., 1998 - Avec Andrea Fumagalli , {Tute Bianche - disoccupazione di massa et reddito di cittadinanza}, Derive/approdi, Roma., 1999. -{ Le lotte dei disoccupati et dei precari, in Tute Bianche - disoccupazione di massa et reddito di cittadinanza}, Derive/approdi, Roma, 1999. -{Europaîsche Kulturtradition und neue Formes von Wissenproduktion und Zirculation}, in Thesis, Bauhaus-Universität, Weimar, pp. 11-24.1999. -{Post-face à Monadologie et sociologie} Institut Synthélabo, Paris.1999. -{Travail et capital dans la production des connaissances,} in Azais Ch, Corsani A., Dieuaide P., (eds), Vers un capitalisme cognitif. Mutations du travail et territoire, Paris, l'Harmattan., 2000 - {Puissances de l'invention. La psychologie économique de Gabriel Tarde contre l'économie politique}. aux Editions les Empêcheurs de penser en rond ,2002. - Les révolutions du capitalisme aux Editions les Empêcheurs de penser en rond 2004.