Multitudes 87
Majeure : L’art est mon arme : engagements dans le Sud global
Mineure : Pratiques curatoriales entre soin et transgression

Partagez —> /

Majeure : L’art est mon arme : engagements dans le Sud global

Se revendiquer d’un art « engagé » est devenu, dans le paysage artistique mondialisé, une posture si communément empruntée qu’elle semble presque s’être vidée de son sens. Plusieurs exemples traités dans ce dossier montrent que les pratiques issues de cette revendication ont effectivement pu générer des transformations sociales affectant positivement les situations d’injustice dénoncées. Au vu de la généralisation et du succès de telles pratiques qui autorisent à poser l’hypothèse d’un tournant transitif de l’art en Occident, il semble pertinent, d’une part, de se demander ce que cet engagement fait à la création artistique (d’un point de vue esthétique et sociologique), d’autre part, de réfléchir à l’impact de cette tendance grandissante à charger la création artistique d’une aussi forte responsabilité sociale dans le fonctionnement démocratique de nos sociétés. Ce dossier examine la manière dont se construit aujourd’hui dans le Sud global l’ethos de l’artiste engagé, entre engagement sociopolitique et quête de sa singularité, la subtile conjonction des deux pouvant donner lieu à des formes d’entrepreneuriat de soi ou bien à des conflits de loyauté entre systèmes de valeurs antagonistes.

Contact : elara.bertho@gmail.com

Mineure : Pratiques curatoriales entre soin et transgression

Quelles images des arts et des politiques contemporaines émanent des pratiques curatoriales auxquelles donne lieu le continent africain ? Les multiples aventures auxquelles a généreusement contribué Dominique Malaquais permettent à ses collaborateur.ices de revenir sur les difficultés que rencontre aujourd’hui quiconque veut rendre justice aux revendications politiques par les moyens des arts et de leurs institutions. Comment ne pas neutraliser les besoins parfois violents de démanteler les œillères des dominations (colonialistes, capitalistes, étatistes) tout en prenant soin des artistes, des œuvres des spectacles, des spectateur.ices ?

Icône : Dread Scott

Hors-Champ : Sarah Mekdjian & Marie Moreau, « Bureau des dépositions : Expulsions, œuvres, milieux et recours au droit » & Jeremy Damian, « Faire trembler le tremblement »

Multitudes en images

Un monde qu’on ne veut pas voirJoseph Yosef Dadoune .رخالا / רחאהEchelle inconnue