Montages de rue au Chili et ailleurs
Cet article réfléchit à ce que nous dit une photo prise durant les manifestations de rue qui ont secoué le Chili à l’automne 2019. Une voiture sur laquelle a été peint un graffiti Esto es montaje aide à analyser les différentes couches de machination, de montage, de résistance, de frustrations et d’espoirs qui se sont retrouvées pendant quelques mois dans les rue de Santiago – et qui nous parlent aussi peut-être de mobilisations et d’immobilisation comparables en d’autres points du globe.

Street Montage in Chili and Elsewhere
This article reflects upon what is shown in a photograph taken during the street demonstrations that shook Chile in the fall of 2019. A car on which has been tagged the graffiti Esto es montaje helps understanding the various layers of manipulation, montage, resistance, frustration and hope that have coexisted in the streets of Santiago during a few months—and that can also probably be found in other mobilizations and immobilizations across the world.