Tous les articles par Sandberg Anders

La voiture autonome et ses implications morales


Cet article soutient que les voitures autonomes sont des robots sociaux qui doivent agir comme des tenants-lieux de leurs propriétaires humains. Pour ne pas esquiver les choix moraux incombant aux utilisateurs humains de ces technologies, on pourrait programmer les véhicules de façon à ce qu’ils puissent se comporter selon différentes théories morales, en permettant aux propriétaires de choisir celle qui a leur préférence. L’article envisage également les implications éthiques d’autres problèmes pratiques liés à la technologie des voitures autonomes.

Autonomous Cars and their Moral Implications


This paper argues that autonomous cars are social robots which must act as moral proxies for their human owners. To avoid the unacceptable removal of moral choices from human users of these technologies, we could program the vehicles to act in accordance with different moral theories and allow their owners to select their preferred behaviour. The paper also considers ethical implications of other practical concerns surrounding autonomous car technology.

Sandberg Anders

Anders Sandberg est James Martin Research Fellow à l’Institut de l’Université d’Oxford consacré à la prospective et fait partie de la Oxford Martin School. Ses recherches portent sur les technologies émergentes, sur l’humanité augmentée, sur le risque global de catastrophe et sur l’épistémologie appliquée. Il est chercheur associé au Centre Uehiro sur les éthiques pratiques.

Bradshaw-Martin Heather

Heather Bradshaw-Martin
 a travaillé au Centre Uehiro pour les études d’éthique pratique à l’Université d'Oxford. Elle travaille actuellement sur les technologies liées à la voiture autonome. Son principal objet de recherche concerne l’interaction entre les formes des êtres et les cadres éthiques.