Tous les articles par Dou Dominique

Chaudement là

Finalement il n’y a que moi en moi il n’y a que moi c’est beaucoup ce qu’il y a en moi d’inexploré je le sais il est à fleur de peau ce qu’il y a en moi d’inexplorable je sais qu’il est à fleur de tête ou affleure t-il au cœur ? Qu’y a t-il […]

Dou Dominique

Commence à écrire des poèmes et à tenir des carnets à quinze ans. Encouragée par Félix Guattari continue d'errer-écrire, sans vouloir publier. Puis découvre « Langages totalitaires » de Jean Pierre Faye. Enfin, sous l'ardente lecture d'Armand Gatti, décide d'envoyer un manuscrit à un éditeur. Vit-écrit à Paris, l'hiver surtout.