Le revenu universel, pour faire quoi ?
Ce dialogue met en lumière la différence entre une perspective de protection contre le chômage, par une garantie de revenu et la perspective désaliénante d’un revenu universel. La garantie de revenu maintiendrait la sujétion par le salariat en l’état, alors que le revenu universel, comme revenu supplémentaire, même avec un faible montant au début, permettrait d’investir dans des activités autonomes. Le paiement des « sales boulots » par le revenu universel, comme compensation d’une contribution volontaire à la reproduction de la société, ne s’inscrit pas dans cette deuxième perspective.

A basic income for what?
This dialogue highlights the difference between a perspective of protection against unemployment through an income guarantee and the disalienating perspective of a universal income. The income guarantee would maintain the subjection to wage labour as it is, whereas the universal income, as a supplementary income, even with a small amount at the beginning, would allow to invest in autonomous activities. The payment of “dirty jobs” by the universal income, as compensation for a voluntary contribution to the reproduction of society, does not fit into this second perspective.