Tous les articles par Viveiros de Castro Eduardo

Réponse à une question de Didier Muguet.Comment peut-on être occidental ? Les Amérindiens ne connaissent pas notre dualisme nature-culture, et ils s’en passent fort bien. Ils pensent et vivent la continuité. How can one be a Westerner ? Amerindians don’t understand our dualist split between nature and culture, and they do very well without it. […]

Version originale de l’article publié dans le N° 24 de Multitudes :”Une figure humaine peut cacher une affection-jaguar”A sensibilidade média contemporânea (falo sobretudo da Europa e dos Estados Unidos, mas certamente não apenas deles) tem-se mostrado crescentemente simpática às culturas autóctones do planeta, à medida em que vamos definindo a Natureza como um valor positivo, […]

Viveiros de Castro Eduardo

Enseigne l'anthropologie au Museu Nacional de Rio de Janeiro, depuis 1984. Il a été Professeur de Latin American Studies à l'Université de Cambridge (1997-98) et Directeur de recherches au CNRS (1999-2001). Il a publié notamment : From the Enemy's Point of View: Humanity and Divinity in an Amazonian Society (1992) et A Inconstância da Alma Selvagem (2002). Ses recherches récentes visent à produire une réflexion systématique sur les processus et conditions d'autodétermination ontologique des collectifs amérindiens et le conduisent à explorer les frontières et conflits conceptuels entre philosophie et anthropologie. Son article sur le perspectivisme amérindien a beaucoup circulé. On en trouve une traduction française in Éric Alliez, sous. dir., Gilles Deleuze: une vie philosophique, Synthélabo, 1998.