Tous les articles par Elvan Arik

Transitions énergétiques à Istanbul et Le Cap
À propos de  transformations plurielles
Cet article propose d’élargir le débat sur la transition énergétique au-delà du contexte occidental. Partant d’études de cas situées dans deux métropoles des Suds, la réflexion invite à nuancer les scénarios normatifs et supposés universels de transformation des systèmes énergétiques pour confronter les transitions aux singularités des sociétés et des territoires dans lesquels elles prennent forme. Ainsi s’aperçoit-on que les discours sur le changement climatique global ont bien moins d’effets d’entraînement sur les trajectoires énergétiques d’Istanbul et du Cap que l’impact de crises écologiques plus locales ou que l’évolution de compromis socio-politiques, toujours fragiles et dépendants d’héritages historiques nationaux.

Energy Transitions in Istanbul and  Cape  Town
About Plural Transformations
The present article aims at widening the debate on energy transition beyond the Western context. Based on two metropolitan case studies from the “Global South”, it suggests to move away from normative and supposedly universal scenarios of energy changes and to confront transitions with the singularities of the societies and territories in which they take shape. It is then apparent that discourses on global climate change have far less impact on Istanbul and Cap Town energy trajectories than local ecological crisis or changes in socio-political compromises, always fragile and dependent on national historical legacies.

Elvan Arik

Docteur en urbanisme et aménagement, il a soutenu une thèse en 2018 à l’Université de Lyon sur les transformations urbaines et énergétiques d’Istanbul à partir d’une étude de cas portant sur la diffusion de nouveaux systèmes de chauffage résidentiel au gaz naturel. Il est actuellement ATER à l’École d’Urbanisme Paris.

Sylvy Jaglin

Professeure à l’Ecole d’Urbanisme de Paris (Université Paris-Est Marne-la-Vallée) et chercheure au LATTS. Ses travaux portent sur les infrastructures urbaines et leurs régimes technopolitiques dans les villes d’Afrique subsaharienne. Elle est membre du Labex Futurs Urbains, où elle co-anime le groupe de recherche interdisciplinaire Ville & Energie.

Éric Verdeil

Professeur de géographie et d’études urbaines à Sciences Po Paris, chercheur au Centre d’études des relations internationales (CERI). Ses recherches actuelles s’inscrivent dans une réflexion sur l’écologie politique des infrastructures urbaines (électricité, nouveaux circuits énergétiques, énergies renouvelables). Avec Sylvy Jaglin, il coordonne le projet de recherche ANR Hybridelec (hybrides électriques : nouvelles formes de transition énergétique dans les villes du sud).