92. Multitudes 92. Automne 2023
Mineure 92. Les méditateurs et les dormeuses

L’art de l’utopie
À propos des paradoxes esthético-politiques des Primitifs

Partagez —> /

L’art de l’utopie
À propos des paradoxes esthético‑politiques des Primitifs
Si le cercle des « Méditateurs » a abandonné l’exposition de l’art pour le rendre vivant, ce n’est pas sans se heurter à des paradoxes indépassables qui sont en fin de compte ceux de l’art romantique dans ses visées socio-politiques. Le télescopage du passé et de l’avenir se traduit dans leur démarche par la restauration de l’âge d’or grec ; cet art qui se veut être une action politique est avant tout un appel à la pureté

The Art of Utopia
On the Aesthetic-Political Paradoxes of the Primitives
If the circle of “Meditators” abandoned the exhibition of art in order to bring it to life, it was not without coming up against unsurpassable paradoxes, which are ultimately those of Romantic art in its socio-political aims. The telescoping of past and future in their approach translates into the restoration of the Greek Golden Age; this art, which is intended to be a political action, is above all a call to purity.