La personnalité potentielle Trans-subjectivité dans la société de contrôle

– A partir d’un commentaire du travail de l’artiste brésilien Ricardo Basbaum, qui abolit le cadre limitatif de ce qui se présente généralement comme « art » en transformant l’espace d’exposition en un lieu ouvert sur le dehors et l’intervention où chacun peut se repositionner selon des processus de permutation d’identité, l’auteur indique comment « New Bases for Personality » ouvre à une critique de l’autorité telle qu’elle s’exerce dans la présentation de l’œuvre comme dans le milieu plus global des « sociétés de contrôle ». Le détournement des entités structurelles ainsi agencé établit des dynamiques d’auto-organisation et de trans-subjectivations qui manifestent non plus le « profil » localisable d’un public mais l’hétérogénéité de ses expériences.

– Starting with a commentary on the work of the Brazilian artist Ricardo Basbaum, who abolishes the inhibiting category of what is generally presented as « art » by transforming the exhibition space into a place opened to the outside and the intervention of others in which each can reposition himself based on a process of identity-permutation, the author indicates how « New Bases for Personality » opens up a critique of authority as seen in both the presentation of the work as well as in the most globalized milieu of the « societies of control ». The commandeering of structural entities set up otherwise establishes dynamics of self-organization and transsubjectification that no longer exhibit the localizable « profile » of a public but the heterogeneity of its experiences.
ACCÈS A L’ARTICLE EN [HTML->http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MULT_HS01_0209 / [PDF->http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=MULT_HS01_0209 (via notre partenaire [CAIRN.INFO->http://www.cairn.info).

Holmes Brian

Critique d'art, essayiste et traducteur, il vit à Paris et s'intéresse aux croisements entre art, économie politique et mouvements sociaux. Il a effectué un doctorat sur les langages et la littérature romantiques à l'Université de Berkeley ( Californie ) et a été l'éditeur en anglais du receuil {« Documenta X»}, Kassel, Germany, 1997. Membre du groupe d'art graphique {«Ne pas plier"} de 1999 à 2001, il travaille depuis peu avec le groupe d'art conceptuel parisien {« Bureau d'études »} avec lequel il a fondé la revue {«Autonomie artistique»}. Il contribue régulièrement à la liste de diffusion {« Nettime »} et collabore à diverses revues : {Springerin} (Vienne), {Parachute} (Montréal). Auteur d'un receuil de textes, {« Hieroglyphs of the Future : Art and Politics in a Networked Era »} ,Zagreb: Arkzin, 2003, il prépare un livre en français : {«La personnalité flexible : pour une nouvelle critique de la culture»}. Membre du comité de rédaction transnational de Multitudes. Il a dirigé son numéro spécial {«l'Art contemporain : la recherche du dehors»}, Janvier 2004, Exils.