Tous les articles par Zižon Slavoj

Le scénario du film Avatar peut se présenter comme une caricature de ce qu’on reproche aux théoriciens des multitudes : la foi en un spontanéisme naïf selon lequel l’agencement des singularités se ferait de façon immanente, sans besoin d’aucun travail d’organisation ou de médiation. Si le film représente bien un renversement idéologique d’une conception simpliste de l’agir politique des multitudes, son succès commercial suggère que de nouveaux modes de médiation sont à l’œuvre et demandent à être analysés de plus près.

Avatar: A Caricature of Multitude

The script of the movie Avatar reads like a caricature of a simplistic misunderstanding of the political theory of multitudes: a naïve faith in spontaneity, as if singularities could form a political movement without any work of organization and mediation. While the movie offers a typically ideological inversion of the political agency of the multitudes, its commercial success suggests that new modes of mediation are at work, which beg for sharper analyses.

Zižon Slavoj

Rêve d'être un jour barbu, célèbre et slovène. En attendant, il regarde des films et essaie de comprendre le monde, sous diverses identités d'emprunt, sans grand succès.