Tous les articles par Deleuze Gilles

Le masochisme ne peut pas se séparer du contrat, mais en même temps qu’il le projette sur la femme dominante, il le pousse à l’extrême, en démonte les rouages et, peut-être, le tourne en dérision. Masochism is inseparable from the contract; but even while projecting it on the dominatrix, it pushes the contract to the […]

Qu’est-ce qu’un acte de création ?

Conférence donnée dans le cadre des mardis de la fondation Femis -17/05/1987 Je voudrais, moi aussi, poser des questions. Et en poser à vous, et en poser à moi-même. Ce serait, heu…, ce serait du genre : qu’est-ce que vous faîtes au juste, vous qui faîtes du cinéma ? Et moi, qu’est-ce que je fais […]

Désir et plaisir

Ce texte est une lettre de Deleuze à Michel Foucault, datant de 1977 (La volonté de savoir date de 1976), et composée d’un ensemble de notes (de A à H). Paru d’abord dans Le magazine littéraire, n°325, octobre 1994, et repris dans G. Deleuze, Deux régimes de fous, Minuit, 2003.A Une des thèses essentielles de […]

Les intercesseurs

Si ça va mal dans la pensée aujourd’hui, c’est parce que, sous le nom de modernisme, il y a un retour aux abstractions, on retrouve le problème des origines, tout ça… Du coup, toutes les analyses en termes de mouvements, de vecteurs, sont bloquées. C’est une période très faible, une période de réaction. Pourtant, la […]

Préface à L’Anomalie sauvage de Negri

Le livre de Negri sur Spinoza[[A. Negri, L’anomalie sauvage, PUF, 1982, écrit en prison, est un grand livre, qui renouvelle à beaucoup d’égards la compréhension du spinozisme. Je voudrais insister ici sur deux des thèses principales qu’il développe. 1 / L’anti-juridisme de Spinoza L’idée fondamentale de Spinoza, c’est celle d’un développement spontané des forces, au […]

A propos des nouveaux philosophes et d’un problème plus général

Ce texte de Gilles Deleuze a été publié comme Supplément au n°24, mai 1977, de la revue bimestrielle Minuit, et distribué gratuitement.- Que penses-tu des « nouveaux philosophes » ? – Rien. Je crois que leur pensée est nulle. Je vois deux raisons possibles à cette nullité. D’abord ils procèdent par gros concepts, aussi gros […]

Le devenir révolutionnaire et les créations politiques

Entretien réalisé par Toni NegriDans votre vie intellectuelle le problème du politique semble avoir été toujours présent. D’un côté, la participation aux mouvements (prisons, homosexuels, autonomie italienne, Palestiniens), de l’autre, la problématisation constante des institutions se suivent et s’entremêlent dans votre oeuvre, depuis le livre sur Hume jusqu’à celui sur Foucault. D’où naît cette approche […]

Deleuze Gilles

Philosophe (1925-1995). Son œuvre est aussi dense que variée : livres sur Hume, Bergson, Nietzsche, Spinoza, mais aussi sur Proust et Sacher-Masoch ; contributions plus "systématiques" à une philosophie de la différence en 1968-1969 ({Différence et répétition}, {Logique du sens}), suivies d'une série d'ouvrages formellement très novateurs écrits avec Félix Guattari ({L'Anti-Œdipe}, 1972 ; {Kafka}, 1975 ; {Mille Plateaux}, 1980, {Qu'est-ce que la philosophie ?}, 1992), ou seul ; études sur Francis Bacon ({Logique de la sensation}, 1981), le cinéma ({L'Image-Mouvement}, {L'Image-Temps}, 1983/1985), Leibniz et le Baroque ({Le Pli}, 1988), essais sur la littérature (réunis dans {Critique et clinique}, 1993), plaquette écrites en hommage à un ami disparu ({Périclès et Verdi. La philosophie de François Châtelet}, 1988) et bien sûr le beau livre sobrement intitulé {Foucault} (1986), entretiens ({Dialogues} avec Claire Parnet, 1977, {Pourparlers}, 1990, puis {L'Abécédaire} (vidéo), 1995-1996). Deux recueils de textes et entretiens ont paru depuis la mort du philosophe : {L'Ile déserte} et {Deux régimes de fous} (2002/2003, éd. D. Lapoujade). Deux CD donnent à entendre la voix inoubliable de Gilles Deleuze (un cours portant sur Spinoza, un autre sur Leibniz, 2001/2003) - et de nombreux cours donnés de 1972 à 1987 sont consultables sur [->www.webdeleuze.com] (sous la dir. de R. Pinhas).