A chaud

Ruppert & Mulot

Ruppert & Mulot, l’éloquence muette       Où peut-on se procurer l’ensemble de vos BD ? À la bibliothèque du centre Georges Pompidou, qui a consacré un salon de lecture à la BD d’auteur ? À la bibliothèque Kandinsky réservée à l’art contemporain ? Dans les salles de lecture de la BNF, section art, fréquentées majoritairement par […]

Accélérer la gauche écologiste ?

Accélérer la gauche écologiste ?
Le Manifeste accélérationniste de Srnicek et Williams pourrait facilement être disqualifié comme une fuite en avant follement technophilique ou comme un retour en arrière vers la verticalité autoritaire du Komintern. Nous pensons qu’il vaut la peine de lui donner le crédit d’une analyse lucide des débandades d’une gauche écologiste écartelée entre nostalgie fordiste et complaisance minoritaire. Pourquoi ne pas focaliser nos combats sur la sphère mass-médiatique pour accélérer notre sortie du capitalisme ?

Accelerating the Ecologist Left?
Srnicek and Williams’ Manifesto for an Accelerationist Politics could easily be discarded as a technophilic flight of fancy or as a return to the vertical politics of the Komintern. We believe it deserves more attention, in its analysis of the current disarray of the ecologist Left, torn between Fordist nostalgia and minoritarian complacency. Why not focus our struggles against mass media to try and accelerate our escape from capitalism?

Manifeste accélérationniste

Manifeste accélérationniste
L’avenir a besoin d’être construit. Il a été démoli par le capitalisme néolibéral pour être réduit à une promesse à prix réduit d’inégalités croissantes, de conflits et de chaos. L’effondrement de l’idée d’avenir est symptomatique du statut historique régressif de notre époque, bien davantage que d’une maturité sceptique, comme les cyniques essaient de nous le faire croire de tous les bords du champ politique. Il faut casser la coquille de l’avenir une fois encore, pour libérer nos horizons en les ouvrant vers les possibilités universelles du Dehors.

Manifesto for an Accelerationist Politics
The future needs to be constructed. It has been demolished by neoliberal capitalism and reduced to a cut-​price promise of greater inequality, conflict, and chaos. This collapse in the idea of the future is symptomatic of the regressive historical status of our age, rather than, as cynics across the political spectrum would have us believe, a sign of sceptical maturity. The future must be cracked open once again, unfastening our horizons towards the universal possibilities of the Outside.

Majeure 56

Les mouvements de transformation sociale en Amérique latine ne peuvent être dissociés des combats des pauvres, des luttes indigènes et des problématiques des migrants. Ce sont toutes ces luttes qui se sont agglutinées en juin 2013, dans le moment constituant de la multitude brésilienne, qu’on ne saurait rabattre, comme le font les médias et la police, sur la contestation des grands travaux et des méga-événements sportifs. En témoigne la poétique du mouvement de juin, haut-parleur de la résistance des pauvres dans la ville de Rio. L’affirmation d’une jeune manifestante – « je ne suis personne » – désigne le caractère irreprésentable d’une multitude composée par la coopération entre subjectivités quelconques.

L’exode de la multitude au Brésil

Marée Amarildo : amour et art de la multitude

La plénitude drastique du devenir-indien

Deux formes de luttes amérindiennes La cosmopolitique Yanomani et le plurinational communautaire bolivien

La production du commun et l’antagonisme dans la ville olympique de Rio de Janeiro

Mineure 56

Le centre de recherche canadien dirigé par André Corten préfère dire plèbe plutôt que multitude, à la différence de Toni Negri et Michel Hardt, pour parler des soulèvements très localisés et très violents en Amérique latine qui ne vont pas jusqu’à remettre en cause le pouvoir central, ni le système économique. Il s’agit d’obtenir des bénéfices concrets, dans des pays où la rente foncière ou industrielle permet aux dominants de jeter du lest. La notion de multitude renvoie plutôt à une nouvelle composition de classe, à l’expansion du capitalisme cognitif, à un projet révolutionnaire.

En Amérique latine interpellations plébéiennes

Soulèvements en Amérique latine Lecture en contrepoints

Le tumulte plébéien Ou la part du dés-ordre en politique

Actions multitudinaires et interpellations plébéiennes : un même combat ?

La plèbe, la multitude et la rente