Archives par mot-clé : science

Nom imprononçable, comme celui des molécules de la plupart des médicaments, qui désigne le plaquénil de Sanofi, associé à un antibiotique, l’azithromycine. Il a été la grande vedette du premier round Covid 19. Il est de moins en moins sûr que cela restera la vedette des traitements quand on aura trouvé quelque chose pour prévenir (vaccin) […]

Chasseurs de virus

Le 9 avril, un jeune Yanomami meurt du Covid 19 dans l’État de Roraima. Cette mort ravive une douleur profondément ancrée dans la mémoire et dans les corps des Yanomami : les épidémies liées aux projets de colonisation puis de modernisation du Brésil. Dans La Chute du Ciel, le chaman yanomami Davi Kopenawa raconte à l’anthropologue Bruce Albert […]

Design aéroclimatique

D’après Bulles de Peter Sloterdijk L’étude des nuages toxiques éclaire l’identité du XIXe et du XXe siècle. Gaz moutarde, gaz sarin – tous toxiques, mortels, en temps de guerre. L’air irrespirable, les miasmes mortels, définissent notre existence comme au XVIIIe siècle, dans les villes, avec les physiocrates. Quelle place pour la climatologie des nuages toxiques, alors que la Première Guerre mondiale a consacré […]

Respiration

Sauf les adeptes de quelques arts martiaux ou d’une quelconque technique de mindfulness obsédés par le souffle, nous passons notre vie à inspirer et expirer sans y prêter attention. Ce faisant, nous n’arrêtons pas d’injecter le monde extérieur dans nos poumons et notre sang, tout en émettant quelque chose de nous-mêmes dans ce qui nous […]

Le virus a imposé la réalité d’une circulation mondiale en même temps que les ravages de la globalisation ultralibérale : tel est le constat largement partagé en cette fin d’année 2020 dans les milieux que je fréquente. Sauf que je m’interroge : serait-ce une raison, au nom des circuits courts qui ont si bon dos, pour adopter […]

Les musées ont fermé. Les expositions, les biennales1, les foires d’art, les conférences internationales ont été annulées, tandis que les galeries étaient au bord de la banqueroute, que les artistes, pour certains, ne pouvaient plus accéder à leurs ateliers et que les producteurs culturels2 et travailleurs de l’art indépendants ne disposaient plus de moyens de […]

Merci les soignants ! Cette expression de reconnaissance, si souvent entendue et affichée dans l’épidémie, et vraiment sympathique, m’a un peu énervée. On dit merci à quelqu’un quand il fait une gentillesse, avec à l’esprit que ce remerciement et cette reconnaissance suffira. Il y a là une forme de condescendance. Surtout, les soignants sont en majorité […]

L’expert a fleuri sur les plateaux télé tout au long de la crise du Covid. Des « officiels », messieurs en costume-cravate la plupart, exsudant la compétence et le pouvoir, chantres d’une normalité hégémonique, hommes blancs en tout point moyens, d’âge, de corpulence ou de savoirs, ils ont débité essentiellement des mensonges ou, au fil du temps, […]

Soudain, ce virus est venu interrompre le cours des vies quotidiennes. Soudain, il est devenu majeur sur les petits écrans. Au départ, comme beaucoup d’autres personnes, je n’y croyais pas et minorais l’évènement. Ce virus avait une saveur d’inédit. À vrai dire, il est plus probable que je n’avais pas envie d’y croire. L’habitude de […]

Virus

Ce virus m’a donné envie de lire le seul roman qui, à ma connaissance, a pris pour titre : Virus. Écrit par l’écrivain de science-fiction américain John Brunner, ce livre est sorti en 1973 aux États-Unis, et trois ans plus tard en France. Auteur du mythique Tous à Zanzibar en pleine folie contre-culturelle de la fin […]

Vivantité

La période que nous venons de vivre a vu préférer le vivant à l’économie, alors que tous les prophètes de malheur tablaient sur un ordre de préférences contraire. Cela m’a rappelé les propos du philosophe africain Patrice Yengo, qui a même inventé le concept de « vivantité » pour parler de la qualité du vivant1 ? À la […]

1° « Nos aînés » : cette expression a été employée plusieurs fois par Emmanuel Macron, lors de sa visite dans un EHPAD le 6 mars 2020, puis dans son discours aux Français le 12 mars. Elle a été reprise par Édouard Philippe, puis par des journalistes. Les politiques en font une utilisation oxymorique étonnante : « Nos aînés » inspirent le respect […]

On a beaucoup parlé, durant la crise du coronavirus, de limitation des libertés. Les libertés traditionnelles, par exemple celle d’aller et venir, de commercer. Mais aussi les nouvelles, comme le respect de la vie privée et des données personnelles sur les téléphones portables ou les logiciels d’apprentissage à distance. Giorgio Agamben, Naomi Klein, Maurizio Lazzarato, […]

Gouttelettes

Airborne, on dit en anglais. En français, ça peut se traduire par « aéroporté ». Quelle que soit la langue qu’on utilise cependant, cela reste une question : vole-t-il, ce virus ? Dit comme ça, ça paraît un peu ridicule, mais cela reste quand même une question. D’abord, on ne devrait pas parler de virus ici, mais plutôt de […]

Au moment même où ils coupaient le circuit des flux économiques et sociaux, les gouvernements de la moitié de la planète suspendaient toute règle budgétaire et se lançaient dans une création monétaire massive. En un clin d’œil, on est passé de la nécessité de réduire la dette publique à l’urgence de promouvoir son « accroissement1 ». Avant […]

Entre les listes mail, les tribunes sur les journaux et les discours institutionnels, ces derniers temps, je n’entends parler que des « leçons à tirer » de l’épidémie du Covid 19. Même le Président semble s’y plier. Il avoue à mi-voix quelques lacunes et se déclare prêt à quitter la chaire magistrale pour regagner les rangs des apprentis. […]

Indiscipline

Bienvenue dans votre nouvelle UniverCité. Vous la reconnaissez sans doute : ses murs n’ont pas changé. Et pourtant ! Après des mois de fermeture et de « distanciel », nous voilà. Chères étudiantes, chers étudiants, vous n’avez pas été dupes de la prétendue « continuité pédagogique ». Depuis vos situations respectives de grande précarité ou d’intense connectivité, vous avez bien senti […]

Cosmocide

Là à l’ouest des tabous Là dans votre verre de thé Là au nord-est de votre conscience Là dans les hanches du pain quotidien Vous avez vu sur vos gratte-ciel, sur mes jazz gratte-ancêtres La raison carbonique et le feu doré Du cosmocide1. « Cosmocide ». En 1973, ce mot fait son apparition chez Sony Labou Tansi […]

Le mot « confinement » est peu politiquement correct, tant il renvoie lexicalement à la cellule d’isolement et à la prison. Les autorités sanitaires anglo-saxonnes se sont donc munies de l’euphémisme social distancing, que la francophonie traduit par « distanciation sociale ». L’avantage lexical que représente la distanciation, c’est qu’elle se dit à la voie active : c’est quelque chose […]

Solidarités

Depuis mi-mars, le temps « pandémique » s’est mesuré en jours et en semaines de confinement corrélés à des courbes et des ratios. Or, au moment où cette grille d’analyse cède son omniprésence à un « après » dont on est loin de connaître encore les paramètres, on se doit de replacer d’autres repères, d’autres projections. Rappelons, donc, que […]

Ananas (et déboulonnage de statues)

Le 22 mai 2020 la Préfecture de la Martinique, pour préparer le déconfinement, édite cette affiche censée faire bien comprendre le respect de la distance nécessaire entre deux personnes portant un masque. Première bourde : avoir pris deux hommes jeunes, mais un blanc et un noir ou métis. Pas une femme ou un homme et pas […]

Abécédaire des bifurcations par Cora Novirus

Je suis une autre, je suis avec. Née à Bologne en 1977 pour répondre à ceux qui ex-communisaient des chiens errants (cani sciolti), les animateurs de Radio Alice, et traitaient de « pestiférés » les foules de mars, j’ai étudié quelquefois dans des universités en chaos aux jolis mois de mai. J’ai lu souvent dans les reflux […]

Les élections générales du 20 octobre 2019 en Bolivie ont été dénoncées pour des irrégularités durant tout le processus. L’audit de l’Organisation des états américains (OEA) les a entachées de nullité. L’opposition les a qualifiées de fraude et a mobilisé les secteurs jeunes de la population autour de la défense et de la restitution de leur […]

La lutte actuelle de milieux universitaires contre le projet de Loi pluriannuelle de programmation de la recherche (LPPR) respecte un rituel désormais bien connu. Nos différents gouvernements successifs (UMP, LR, PS, LREM) sortent de leur manche une « réforme » censée améliorer la « compétitivité » de la recherche et des universités françaises par rapport à leurs concurrentes étrangères. […]

The Undercommons : extraits
Cet article propose une sélection de bonnes feuilles du livre de 2013 The Undercommons, actuellement en voie de traduction pour une publication française en 2021. Y sont abordés les thèmes de la politique « encerclée » (surrounded), de la gouvernance, du planning et de la policy, de la logistique, ainsi que de ce qui fait de l’étude consacrée aux undercommons une philosophie du toucher.

Excerpts from the Undercommons
This article selects passages from Harney and Moten’s book The Undercommons (2013), focusing on issues related to politics surrounded, governance, planning and policy, logistics, and hapticality, whereby the authors put feeling and touching at the core of their philosophical gesture.

Fanny Durand présente deux séries de pièces, la première plus ancienne revisite les ornements des uniformes militaires, la seconde exhume les images oubliées des Amazones des temps présents. Les bijoux L’artiste s’intéresse aux bijoux de ces messieurs, ceux qu’ils arborent sur leurs tenues militaires. Ces guerriers s’honorent de porter de telles parures qui les distinguent, […]

Le parti pris des publics
Au carrefour entre une longue tradition théorique (de Benjamin à Rancière) et le contexte contemporain de la culture numérique, nous nous demandons si nos publics sont pris dans les filets de la production – institutionnelle, marchande, individualiste – ou bien s’ils leur échappent largement en tant que processus attentionnels collectifs animés par un dynamisme et une diffusion imprévisibles.

On the Publics’ Side
In the middle of a long-running theoretical tradition (from Benjamin to Rancière) and within the contemporary frame of our digital culture, we ask ourselves if our publics are caught into the net of production—institutional, commercial, individualist—or rather if they slip away as collective attentional processes lead by unpredictable dynamism and spread.

Pour un droit du public à entendre
Plutôt que d’abandonner ou d’écraser l’idée de la liberté de la presse – en la considérant comme naïve ou anachronique – mon but est de la faire revivre et de la redéployer pour plaider en faveur d’une valeur normative particulière : le droit du public à entendre. Je prétends que l’image dominante, historique et professionnalisée de la liberté de la presse – généralement définie comme toutes les libertés dont doivent bénéficier les journalistes pour poursuivre un intérêt public évident – privilégie le droit individuel à la parole sur le droit du public à entendre, alors que ce dernier mérite d’être remis au cœur de nos débats.

From Freedom of Expression to a Public Right to Hear
Rather than abandoning or collapsing the idea of press freedom—seeing it as naive or anachronistic—my aim is to revive and redeploy it (…) in order to argue for a particular normative value—a public right to hear. I claim that the dominant, historical, professionalized image of press freedom—as whatever journalists say they need to be free from to pursue self-evident public interest—privileges an individual right to speak over a public right to hear, while this latter deserves to be claimed as central to our networked press freedom.

Improbables publics
Quatre figures d’agentivité sonique
Si les publics improbables sont, fondamentalement, des publics faibles, ils nous surprennent aussi – et c’est leur principal cadeau, leur caractère exemplaire. Par un art de la transgression, ils rappellent combien la vie publique est une affaire commune, façonnée par les gens à certains moments, en certains lieux, animés par la lutte et l’imagination, et par la joie de se découvrir les uns les autres. Cet article identifie quatre figures d’agentivité sonique pratiquées par ces improbables publics : l’invisible, l’entendu par-dessus l’épaule, l’itinérant et le faible.

Unlikely Publics
Four Figures of Sonic Agency
While unlikely publics are, fundamentally, weak publics, they also surprise us—that is their gift, their example. Through an art of trespass, they remind how public life is a shared matter, crafted by people at certain moments, in certain places, driven by struggle and imagination, and the joy of discovering each other. This article identifies four figures of sonic agency practices by unlikely publics: the invisible, the overheard, the itinerant and the weak.

Le public des vidéos « ASMR »
Des sentinelles sensibles ?
La recherche d’une mystérieuse sensation appelée « ASMR » donne lieu à une production de plus en plus imposante de vidéos, spécifiquement dédiées à un public qui y serait sensible. Dans ces vidéos, un guide – souvent une jeune femme – joue avec différentes matières qu’elle fait résonner, notamment en touchant directement l’appareillage technique pour faire mine de caresser le futur regardeur. L’ASMR comme phénomène socio-technique est-elle le produit d’un système économique qui désunit et fractionne les êtres en les couplant avec leurs ordinateurs plutôt qu’avec des humains, ou ouvre-t-elle la voie à une forme de résistance sur le réseau, où le corps sentant répond à la résonance concrète de la matière ?

The ASMR Public
Sensible Sentries ?
The search for a mysterious sensation called “ASMR” fosters a more and more important production of videos for a specific public sensible to such inputs. A guide—often a young lady—plays with different matters in order to make them resonate and strokes directly the recording devices as if she was stroking the coming spectator. Is “ASMR” just the product of an economic system separating the people through the technology or rather a way of physical resistance against the network ?