Accueil » Les numéros » 53. Multitudes 53. Automne 2013

53. Multitudes 53. Automne 2013

Majeure 53. Histoires afropolitaines de l’art

Depuis la fin des années 1980, un mouvement d’internationalisation des échanges culturels a dessiné les contours d’une nouvelle géographie culturelle mondiale. La mise en lumière croissante d’artistes contemporains d’origine africaine − longtemps négligés − s’est accompagnée d’une exaltation d’un multiculturalisme et d’un art globalisé. La réception du travail de ces artistes est souvent allée de pair, et en France tout particulièrement, avec les lacunes dans la réception et la traduction de ressources discursives et pensées théoriques sur l’art, venues d’Afrique. Ce premier volet d’un chantier de traductions choisit de s’intéresser à l’émergence d’un « nouveau discours africain sur l’art » survenu dans les années 1990.

La critique d’art et l’Afrique – Pensées pour un nouveau siècle

« Enraciné dans, mais pas limité par » Les black artistes contemporains et l’évolution des conditions de la représentation

L’image théorique ou l’artiste face à l’Histoire

Malaise dans l’authenticité – Écrire les histoires « africaines » et « moyen-orientales » de l’art moderniste

L’Art Society et la construction du modernisme postcolonial au Nigeria

La diaspora des images de l’Afrique

Historiographie de l’art, depuis l’Afrique

Mineure 53. Ecodesign

Le champ du design est en pleine transformation. Les designers remettent en question les modalités actuelles de production et de consommation, et leurs conséquences néfastes sur la subjectivité individuelle et collective, ainsi que sur l’environnement. Ils retrouvent les origines du design qui avec William Morris avait placé dans les « arts décoratifs » l’espoir d’une révolution sociale capable de soustraire l’homme à la misère des tâches répétitives et des formes standardisées de la société industrielle. Aujourd’hui il s’agit d’élaborer de nouvelles machines capables de fabriquer des biens de consommation courante en sortant du circuit traditionnel de la marchandise et d’aller vers une nouvelle « fabrique du sensible ».

Vers un design libre

Stratégie d’incorporation

Superflux ralenti

Du design par la débrouille du Sénégal

Éco-design Processus et hypothèses de travail

Le design de la fin des marchandises

Design et écosophie – Pour un design de la singularité

Aphorismes sur l’éco-design

Une voix d’universitaire chinois – Perceptions de l’intérieur

Après avoir passé plusieurs années dans des pays occidentaux, un universitaire chinois d’une province intérieure répond à nos questions sur sa perception des développements socio-politiques en cours. Ni opposant, ni dévot du Parti, il a préféré garder l’anonymat pour exprimer la voix d’une personne qui se veut commune. Les propos qui suivent ont été recueillis […]