Accueil » Archives, etc. » Alice » Alice 2: Été 1999 » La fabrique du sensible

La fabrique du sensible

Fusionner l’art et la vie II

L’intuition du “caractère ouvrier” du travail intellectuel chez les constructivistes russes (deuxième partie) “ Depuis un demi-siècle, les artistes les meilleurs et les plus avancés se posent le problème de l’intégration des arts à la vie quotidienne, et nombre de théories et d’expérimentations y sont consacrées. Pourtant, pendant toute cette période, on n’a pas été […]

Le partage du sensible

Entretien avec Jacques Rancière ALICE – Dans La Mésentente, vous cherchez à définir la politique au plus loin de la tradition philosophique. Vous mettez notamment au jour ce que vous appelez la « part des sans-part », qui met en crise la classique répartition des places et des fonctions dans une communauté. C’est ce qui […]

Texte de présentation

Sur les questions « esthétiques », il y a au moins deux catégories de gens qui ne s’entendent pas : les artistes et les militants politiques. Parmi les artistes, tous n’invoquent pas nécessairement l’idée théologique de « création », mais tous en revanche sont prompts à revendiquer l’autonomie de leur pratique. Les militants méprisent bien […]